Aller au contenu principal

Recrutement

Concours externe

Concours externe : Chargé·e de recherche en "Intelligence Artificielle au service des nouvelles formes de mobilité"

Chargé·e de recherche en "Intelligence Artificielle au service des nouvelles formes de mobilité"

Campus de Nantes

Chargé·e de recherche de classe normale du développement durable

Catégorie CR CN

Contexte

Acteur majeur de la recherche européenne sur la ville et les territoires, les transports et le génie civil, l’Université Gustave Eiffel, créée le 1er janvier 2020 de fusion notamment de l’Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux) et de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, à caractère expérimental et d’implantation nationale. Elle a vocation à constituer un acteur majeur de la recherche sur le transport et la ville. L’Université Gustave Eiffel conduit au sein de ses composantes de recherche, sur ses différents campus, des travaux de recherche tant amont que plus finalisée et d’expertise dans des disciplines très variées (mathématiques et informatique, électronique, matériaux, chimie, génie civil, géosciences, sciences sociales, psychologie, économie, management, sciences de l’innovation, communication, éthique, histoire, arts, littérature etc…) et dans des domaines à fort impact sociétal comme les transports, les infrastructures, les risques naturels et la ville, visant à améliorer les conditions de vie de nos concitoyens et plus largement favoriser un développement durable de nos sociétés.

Le département AME (« Aménagement, Mobilité, Environnement ») a pour champ scientifique le transport et la mobilité des personnes et des marchandises, considérés dans leurs interrelations avec les environnements construits et les systèmes socio-techniques sur lesquels ils reposent, et avec l’environnement naturel et l’aménagement des territoires urbains et non urbains. Le Département considère la mobilité, ses pratiques et les politiques associées, et les différents environnements avec lesquels elle interagit : systèmes techniques (infrastructures, véhicules, aménagements, systèmes d’information), systèmes d’acteurs et écosystèmes. Les compétences mobilisées au sein du département AME sont diverses : sciences humaines et sociales, sciences pour l'ingénieur, sciences de l'environnement et les recherches du Département s’appuient à la fois sur des approches quantitatives et qualitatives. Le projet scientifique HCERES du département AME est articulé autour des trois axes : les systèmes d’acteurs (institutions, industriels opérateurs, usagers) ; les éco-systèmes (biodiversité, air, eau) ; les systèmes techniques (infrastructures, véhicules, systèmes d’informations).

Le laboratoire GEOLOC développe des méthodes et systèmes de géolocalisation pour améliorer la mobilité des personnes et des biens grâce à des transports intelligents, à faible impact environnemental et intégrés. Cette évolution nécessite de prendre en compte la diversification des formes de mobilité, les transitions numériques qui impactent la mobilité, le voyageur connecté et la définition des nouveaux services de mobilité à destination des usagers. Pour rapprocher l’objectif d’améliorer la localisation de celui d’intégrer les spécificités des usages, il faut recueillir, traiter, analyser et interpréter les mesures enregistrées en grande quantité par les objets connectés portés au quotidien par les habitants de la ville avec des méthodes d’intelligence artificielle (IA). Cette approche, aujourd’hui mature pour le traitement d’images, ne l’est pas encore pour le traitement des séries temporelles de données physiques. Ce défi est au cœur des recherches de GEOLOC qui intègrent les spécificités des usages et des données pour construire des modèles plus précis et plus ajustés aux besoins individuels. L’application des recherches est pluridisciplinaire : transport, santé, optimisation de la logistique, partage de l’espace urbain, diminution de l’empreinte carbone, guidage de personne vulnérables. GEOLOC participe aussi à l’animation scientifique sur l’exploitation de données numériques de mobilité au sein du projet fédérateur « mobilités et transitions numériques » et pour l’agence de l'Union européenne pour le programme spatial (EUSpa) avec du développement Android d’application de géolocalisation utilisant les signaux de la constellation Galileo ou encore sur la politique européenne de standardisation et normalisation des performances de localisation. Pour répondre à ces enjeux, GEOLOC soutient ses activités de recherche, développement et expertise par des équipements développés au laboratoire. ULISS et PERSY sont destinés aux recherches sur la géolocalisation des voyageurs et le VERT est un véhicule instrumenté dédié aux ITS (Systèmes de Transport Intelligents). L’invention de nouveaux algorithmes de géolocalisation mais aussi la définition de méthodes d’évaluation des performances de localisation au regard des exigences des usages, résultent de la combinaison d’approches théoriques et expérimentales.

Contenu du poste

La thématique de recherche à développer sera axée sur les méthodes d’intelligence artificielle exploitant des données physiques, spatiales et temporelles en navigation au service des nouvelles formes de mobilité. Les recherches prendront en compte les préoccupations d’évaluation des niveaux de performances du calcul des coordonnées géographiques et des traces numériques pour accompagner la politique européenne d’exploitation des signaux Galileo sur smartphone. Le(la) chargé(e) de recherche aura en charge d’intégrer la dimension servicielle de la mobilité dans le développement des méthodes d’apprentissage. Ces recherches peuvent se décliner suivant plusieurs axes :

  • Interprétabilité des modèles d'IA,
  • Conception de modèles robustes aux variations (environnementales, matérielles, profils de mobilité),
  • Adaptation des modèles d'IA aux contraintes temps réel,
  • Automatisation de l'apprentissage sur des bases de données augmentées,
  • Méthodologie de construction de bases de données optimisées,
  • Participation à l'élaboration de plans de gestion des données nécessaires à l'IA.

Le(la) chargé(e) de recherche viendra renforcer l’équipe des chercheur(e)s du laboratoire GEOLOC et participera à l’encadrement des projets de recherches du laboratoire, en collaboration avec les chercheurs(es) des laboratoires de AME travaillant sur la mobilité. Ses compétences seront également mises à contribution de l’enseignement sur les méthodes d’apprentissage en positionnement dynamique, au sein de l’université Gustave Eiffel et en partenariat avec les acteurs ligériens. Il/elle contribuera aux développements sous Android pour le recueil de données grand public à des fins pédagogiques et de recherche. Le(la) chargé(e) de recherche développera de nouvelles compétences autour des méthodes d’apprentissage, tant conceptuellement que techniquement et en assurera sa diffusion avec de l’animation scientifique au sein du département AME. Il/elle contribuera notamment à la mise en place de plans de gestion de données mutualisés.

Il est attendu de la personne recrutée comme Chargé·e de Recherche d’avoir une activité de production, d’encadrement, de valorisation de la recherche, et de participation à l’élaboration de programmes de recherche à différentes échelles (régionale, nationale, européenne, internationale). Elle devra notamment veiller à publier ses travaux dans les revues internationales à comité de lecture répondant aux canons de sa discipline, mais également dans des revues ou ouvrages plus finalisés dans les champs du laboratoire. Il est attendu également une activité de communication des travaux auprès des pairs, mais aussi à destination du plus grand nombre. Elle pourra également être amenée à effectuer des tâches d’expertise. Elle participera par ailleurs à la vie scientifique collective de son laboratoire, du département et de l’institut.

En complément de son activité de production de recherche, il est aussi attendu d’un·e Chargé·e de recherche qu’il·elle développe, à terme, une activité diversifiée sur tout ou partie des activités suivantes :

  • Enseignement et formation à la recherche (enseignement, encadrement de stagiaires, doctorants et post-doctorants, participation à des jurys et à des instances ou comités en lien avec l'enseignement)
  • Activités d’administration et d’animation de la recherche (animation d’équipe, coordination de projets, gestion de personnel, gestion de moyens d’essais)
  • Activités de valorisation et de transfert (contrats de recherche et contrats industriels, activités d'expertise et de conseil, transfert des résultats de la recherche vers le monde socio-économique, contribution à l'élaboration de politiques publiques, diffusion de la culture scientifique)
  • Activités internationales (participation à des projets européens, collaborations internationales suivies, contributions à la visibilité internationale de l’institut)
  • Rayonnement scientifique (membre de sociétés savantes, de comités éditoriaux, de comités scientifiques d’instituts, de colloques, de commissions de spécialistes).

Profil attendu

La personne candidate doit être titulaire d'un doctorat en traitement du signal/image, en mathématiques appliquées ou informatique, ou pouvant justifier d’un niveau équivalent en particulier pour les candidat·es étranger·ères (publications, participation à des projets, enseignement).

Pour ce poste, sont requises une spécialisation en Intelligence Artificielle (ou méthodes d’apprentissage statistique) ainsi qu’une expérience dans leur application à l’un ou plusieurs des domaines suivants : Géomatique, Navigation, Mobilité.

Le dossier du·de la candidat·e devra mettre en valeur ses capacités à développer les activités (listées ci-dessus) attendues d’un·e Chargé·e de Recherche. Seront appréciées notamment des publications scientifiques du meilleur niveau (revues internationales à comité de lecture et/ou conférences internationales), la participation à des projets de recherche (nationaux et/ou européens), l’appétence au travail collectif et à l'animation scientifique, des qualités relationnelles et de communication orale et écrite en français et en anglais, une expérience à l’étranger ou la capacité à mobiliser un réseau national et international. La rigueur scientifique, ainsi que des capacités d’autonomie et d’organisation sont également attendues.

La personne recrutée sera affectée au Laboratoire « GEOLOC », au sein du département AME, sur le campus de l’université à Bouguenais (44).

Recommandation

Il est attendu de la personne candidate qu’elle propose dans sa candidature un projet scientifique en lien avec le laboratoire d’accueil visé et, pour cela, il lui est très fortement recommandé de contacter les personnes indiquées.

Type de contratChargé de Recherche Classe Normale
LieuLaboratoire GEOLOC, Université Gustave Eiffel, Nantes, France
Calendrier

Date ouverture du concours : 14 février 2022     
Date limite d'inscription et de soumission du dossier scientifique des candidats : 18 mars 2022     
Sélection des dossiers scientifiques : 21 avril 2022     
Audition : 30 mai au 3 juin 2022

Contact pour informations sur le posteValérie RENAUDIN, valerie.renaudin@univ-eiffel.fr, tel : 06 19 71 22 12
Candidature

La procédure à suivre est indiquée https://www.concours.developpement-durable.gouv.fr/charge-e-de-recherche-du-developpement-durable-de-a126.html

L'inscription se fait en cliquant sur le lien Télé-inscriptions du tableau pour le poste CR06.

Stage

Content manager orienté accessibilité pour tous

Contexte

Les recherches du laboratoire GEOLOC de l’Université Gustave Eiffel s’intéressent au développement de méthodes et systèmes de positionnement dynamique pour le voyageur. Il dispose d’un large champ de compétences en conception et programmation d’algorithmes de géolocalisation sans balise avec des moyens d’essais originaux. La société Okeenea Digital est une société innovante issue du groupe Okeenea spécialisée depuis 26 ans dans la conception et la fourniture de solutions d’accessibilité pour améliorer la mobilité en situation de handicap. Ces deux organismes se sont associés dans le laboratoire commun Inmob (cartographie du handicap par mesure inertielle pour faciliter la mobilité) afin d'améliorer la mobilité des personnes en situation de handicap.

Notre ambition est de concevoir de nouvelles approches basées sur l'intelligence artificielle pour construire des modèles physiques qui décrivent les spécificités individuelles de déplacement des personnes en situation de handicap et ainsi individualiser les approches. Ces recherches vont permettre d'accroitre les performances des technologies actuelles de géolocalisation encore insuffisantes pour accompagner un aveugle ou une personne déficiente auditive sur tout son itinéraire et en toute sécurité sans dépendre d'un réseau très dense de balises. Pour renforcer l'équipe du labcom et contribuer aux travaux en intelligence artificielle au service de la mobilité, nous recherchons un candidat en thèse doctorale, idéalement avec des compétences complémentaires en physique/mathématique et intelligence artificielle.

Description du stage

Au sein du laboratoire GEOLOC, vous travaillerez au quotidien avec nos équipes de recherche. Vous aurez en charge la création graphique des contenus du projet Inmob et leur accessibilité à chacun : mettre en image des concepts ou des chiffres, être force de proposition, faciliter la viralité... Bref, rendre les contenus encore plus captivants. Plus concrètement, voici ce qui vous attend :

  • Créer des contenus “premium” sous différents formats : interviews des différents acteurs du projet, infographies, pages web...
  • Créer et décliner des d’assets visuels : bannières, images à la une d’articles, visuels Social Media…
  • Mettre en place des chartes design de contenus pour les réseaux sociaux.
  • Rédiger les textes de remplacement des photos et vidéos sur site web du laboratoire GEOLOC dans le cadre de l'accessibilité du numérique (RGAA).
  • Élaboration et production de supports papiers dédiés aux déficients visuels.
  • Être force de proposition.

Nous travaillons au quotidien principalement avec la suite Adobe.

Compétences requises

  • Vous avez bon œil et une bonne patte graphique
  • Vous avez une expérience minimale
  • Vous maîtrisez la suite Adobe (Illustrator, InDesign, Photoshop, After Effects, Premiere Pro)
  • Vous avez des connaissances en motion design
  • Vous êtes minutieux et vous mettez un point d’honneur à livrer un travail de qualité
  • Vous êtes organisés et êtes capables de gérer votre planning pour respecter les délais
  • Vous avez des notions sur l'accessibilité et le handicap

Vous vous reconnaissez ? Ce poste est fait pour vous ! N'hésitez pas à nous envoyer votre portfolio avec votre candidature.

Détails du stage3 à 6 mois de stage avec une rémunération d'environ 550€/mois, possibilité de remboursement jusqu'à 50% de la carte de transport public, restauration sur place. 35h/semaine
LieuLaboratoire GEOLOC, Université Gustave Eiffel - Campus de Nantes, Bouguenais.
Echéance15/05/2022 23:50 - Europe/Brussels
CandidatureEnvoyer toutes les pièces (lettre de motivation, CV, diplômes) dans un seul document pdf à celine.ragoin@univ-eiffel.fr et frederic.le-bourhis@univ-eiffel.fr